RETOUR

HISTOLOGIE
MORPHOFONCTIONNELLE DES
ÉPITHÉLIUMS
- À PROPOS DES ÉPITHÉLIUMS DIGESTIFS -

QUESTIONS DE RÉFLEXION  

CAVITÉ BUCCALE

GLANDES SALIVAIRES

STRUCTURE GÉNÉRALE DU TUBE DIGESTIF

PHARYNX et OESOPHAGE

ESTOMAC

EMBRYOLOGIE DE L'APPAREIL DIGESTIF

LE PANCRÉAS

INTESTIN GRÊLE

COLON, RECTUM, CANAL ANAL

GÉNÉRALISATION / SYNTHÈSE









CAVITE BUCCALE :

1 - Epithélium buccal : quel type ?

2 - Epithélium buccal : différences avec l'épithélium cutané ?

3 - Les mécanismes de kératogénèse dans l'épithélium cutané. Quel est l'intérêt de la sécrétion des corps lamellaires ?

4 - Les dispositifs de jonction : structure d'un desmosome, d'une hémi-desmosome ; les protéines transmembranaires, les filaments impliqués.

5 - Quelles sont les zones de la muqueuse buccale hautement différenciées ?

6 - Lèvres : citer 3 particularités

7 - Langue : où se situent les papilles ? Combien de sortes ?

8 - Différences morphologiques entre les types de papilles

9 - Où se situent les bourgeons du goût ? Pouvez vous donner leurs caractéristiques morphologiques principales

10 - Qu'est-ce que la glande de von Ebner ? Quelle sécrétion ? 

11 - La dent : quelles sont les différences structurales microscopiques entre dentine et émail ? 

12 - La dent : pouvez-vous fournir un schéma microscopique simplifié, de la structure de l'émail, de la dentine ?

13 - La dent : quelles sont les différences structurales microscopiques entre dentine et émail.

14 - A quoi correspondent, les fibres de Tomes ? les canalicules de la dentine ? 

15 - La minéralisation s'effectue-t-elle sur une "trame" matricielle pré existante ? justifier

16 - La dentine est élaborée par les ... ?

17 - L'émail est élaboré par les ... ?

18 - La lame dentaire se fragmente et est à l'origine de ?

19 - Pouvez-vous dessiner un organe en cloche ?

20 - Pouvez-vous dessiner l’organe en cloche à différents stades de maturation ?

21 - Ce sont les améloblastes (adamantoblastes) qui sécrètent les premiers au cours de la formation de la dent : oui/non ?

22 - Les odontoblastes ont une origine embryologique exogène à l'épithélium buccal : oui/non ?

23 - Pourquoi les améloblastes cessent de produire l'émail ?

24 - D'où provient la deuxième dentition ?

25 - Pourquoi la disposition palissadique des odontoblastes constitue un "pseudo-épithélium" ?

26 - Pouvez-vous fournir un schéma simplifié de l'ultrastructure des odontoblastes expliquant leur rôle fonctionnel ?

27 - Pouvez-vous fournir un schéma simplifié de l'ultrastructure des améloblastes expliquant leur rôle fonctionnel ? 

28 - Pourquoi la membrane basale du feuillet améloblastique de l'organe en cloche est elle essentielle à la morphogénèse de la dent, et à l'élaboration différentielle de la dentine et de l'émail 

29 - Où se situe exactement la membrane basale séparative entre l'épithélium odontoblastique et améloblastique ? Quelles conséquences à déduire ?

30 - Qu’est ce que la gaine de Hertwig ? Quel est son rôle

31 - En quoi et pourquoi la structure de la racine est différente de celle de la couronne ?

32 - Quelles sont les caractéristiques principales d’un kératinocyte ?

33 - Quelles sont les caractéristiques principales d’un mélanocyte ?

34 - Quelles sont les étapes essentielles de la mélanogénèse ?

35 - Différents types de mélanines ? conséquences ?

36 - Quelles différences entre les différents mélanosomes ?

37 - Quelles sont les caractéristiques principales de la cellule de Langerhans  ?

38 - Quelles sont les caractéristiques principales de la cellule de Merkel


RETOUR

GLANDES SALIVAIRES :

1 - Quelle est la structure histologique des glandes salivaires ?

2 - Quels sont les types histologiques du parenchyme des glandes salivaires ?

3 - Quels critères, sous un microscope optique, permettent de distinguer un acinus muqueux d'un acinus séreux ?

4 - Quels critères, sous un microscope électronique permettent de distinguer une cellule muqueuse, d'une cellule séreuse ?

5 - Dans les glandes salivaires, existe-t-il des acinis mixtes ? des cellules mixtes ? Justifier. Pouvez-vous fournir un schéma ?

6 - Où sont situées les cellules myoépithéliales . Sur quel versant de la basale . Leur rôle ?

7 - Il y a ... sortes de canaux dans les glandes salivaires qui sont ... ?

8 - Une portion de canal est très particulière; c'est le ... ?

9 - L'ultrastructure explique parfaitement le rôle de cette zone canalaire ; pourquoi ?

10 - Existe-t'il des glandes salivaires accessoires ?

11 - Rôle histophysiologique (succint) des glandes salivaires 

12 - Il existe une grande variabilité des glandes salivaires. Justifier.


RETOUR

STRUCTURE GENERALE DU TUBE DIGESTIF :

1 - La paroi du tube digestif, quelle que soit la zone, répond à une description globale. Quels sont les éléments communs observés ? Pouvez-vous établir un schéma ?

2 - La musculeuse est disposée en ... couches qui sont ...

3 - Quelles particularités pour les cellules du muscle lisse du tube digestif ?         

4  - Connaissez-vous la localisation des plexus nerveux ? Comment s'effectuent les terminaisons nerveuses dans la musculeuse ? 

5 - Dispositif de contraction de la fibre musculaire lisse : similitudes et différences avec le muscle squelettique.

6 - S'il existe des éléments communs permettant d'établir un shéma général du tube digestif, en bout de compte c'est l'épithélium de revêtement de la muqueuse, en se différenciant,  qui apporte l'essentiel des spécificités d'étages. Justifier.

.

RETOUR


PHARYNX et OESOPHAGE :

1 - Caractéristiques de la muqueuse oesophagienne.

2 - Particularité de la musculeuse dans la partie supérieure de l'oesophage.

3 - Citer 3 particularités qui permettent de distinguer l'oesophage d'une autre partie du tube digestif.


RETOUR


ESTOMAC :

 

1 - Structure générale de la paroi gastrique. Combien de couches ?

2 - Muqueuse : combien de zones caractéristiques au plan histologique ?

3 - D'emblée, sur une coupe microscopique à faible grandissement, quel critère histologique permettrait de distinguer oesophage et estomac ?

4 - Muqueuse gastrique : comment est constitué l'épithélium de recouvrement superficiel ?

5 - Citer quelques particularités des cellules mucipares superficielles limitant les cryptes.

6 - Le concept de barrière muqueuse gastrique. Le rôle des jonctions cellulaires ; du mucus

7 - Pourquoi l'épithélium glandulaire permettre de reconnaître aisément les 3 types de muqueuses gastriques ?

8- Caractéristiques de la jonction oeso-gastrique.

9 - Schéma de la muqueuse fundique (oxyntique) ; les principaux types cellulaires.

10  - Schéma de la muqueuse antrale ; les principaux types cellulaires.

11 - La cellule principale peptique : caractéristiques ultrastructurales. Nature et rôle de la sécrétion. 

12 - La cellule principale est une cellule séreuse typique : pourquoi ?

13 - En microscopie électronique, quels sont les critères qui vous permettent d'identifier immédiatement une cellule pariétale ?

14 - Les cellules pariétales ont un équipement bien particulier. Pouvez-vous citer les structures cellulaires essentielles qui expliquent le rôle fonctionnel de cette cellule ?

15 - Où sont localisées les cellules endocrines de la muqueuse gastrique ?

16 - Quelles sont les caractéristiques cytologiques générales qui permettent de reconnaître les cellules endocrines ?

17 - Il existe une classification des cellules endocrines. Pourquoi ? La classification repose sur quels critères ?

18 - Quelles différences essentielles entre les types de cellules endocrines fundiques et antrales ? Quelles similitudes ?

19 - La cellule "G" sécrète ... ? La cellule "D" sécrète ... ? La cellule ECL sécrète ... ?

20 - Le polymorphisme de la cellule G s'explique par le mécanisme sécrétoire de la cellule, pourquoi ?

21 - Les cellules endocrines du tube digestif sont elles vraiment des cellules à potentialité endocrine ? ne faut-il pas nuancer ?

22 - Qu'entend-t-on par modes sécrétoires : endocrine, paracrine, neurocrine, autocrine ?

23 - Les cellules endocrines sont diffuses dans l'épithélium. Elles peuvent cependant acquérir des dispositions topographiques particulières au sein même de l'épithélium. Quel intérêt cytophysiologique ?

24 - Quel intérêt fonctionnel pour une endocrinie (*) ?

25 - Quel intérêt fonctionnel pour une paracrinie (*) ?

26 - Quel intérêt fonctionnel pour une neurocrinie (*) ?

27 - Quel intérêt fonctionnel pour une autocrinie (*) ?

28 - Quel intérêt fonctionnel pour une exocrinie (*) ?

            (*) ==> Quel apport spécifique de chaque mode par rapport aux 4 autres ? 

29 - Globalement,  comment interpréter le rôle régulateur des "hormones digestives " ?

30 - Plutôt que d'"hormones digestives" ne vaut-il pas mieux parler de "facteurs de signalisation" ? Justifier.

31 - La cellule pariétale possède un "balancement" très particulier de certaines structures membranaires; expliquer (schéma souhaitable), quelle relation avec l'état fonctionnel ?

32 - Evolution du "pool" membranaire tubulovésicules + microvillosités au cours du cycle de la cellule pariétale. Conclusions

33 - Les relations entre le cycle des cellules "G" et celui des cellules pariétales.

34 - Comment expliquer l'augmentation de la réserve alcaline lorsque la sécrétion acide est stimulée ?

35 - Où se situent les ATPases de la cellule pariétale ?

36 - Comment la localisation membranaire des ATPases de la cellule pariétale permet de mieux comprendre les mécanismes de transfert du proton ?

37 - Pourquoi les cellules pariétales sont très riches en mitochondries ?

38 - Les auteurs anglo-saxons parlent de "driving force" pour le potassium intra cellulaire et le transfert du proton. Justifier.

39 - Quelle relation entre les flux de K+, l'activité de l'ATPase H+, K+ et  les conversions membranaires observées dans la cellule pariétale ?

40 - Citer les 3 principaux facteurs stimulant la cellule pariétale.

41 - Citer 1 facteur de signalisation inhibiteur de la sécrétion des cellules pariétales. Il est sécrété par les cellules ...? qui sont situées...? L'action inhibitrice peut être directe ou indirecte ; pourquoi ?

42 - La ghréline participe à la régulation de la sécrétion gastrique. Oui/Non ?

43 - La ghréline est sécrétée spécifiquement par ?

44 - La grhéline est capable de modifier le comportement alimentaire. Pourquoi, comment ?

45 - Le rôle de la ghréline dépasse largement celui du contrôle des fonctions digestives. Justifier.

46 - Pourquoi, et par quel mécanisme, la ghréline est susceptible de modifier de nombreuses fonctions de l’organisme ?

 

RETOUR

EMBRYOLOGIE DE L'APPAREIL DIGESTIF

 1 - Connaissez-vous les principales rotations subies par l'anse intestinale primitive ? Quelles conséquences ?

2 - Origine embryologique du pancréas.

3 - Pourquoi deux canaux pour drainer le pancréas exocrine (canal de Wirsung et de Santorini ? Pourquoi les deux canaux fusionnent-ils ? Existe-t-il des anomalies  ? 

4 - Qu'est-ce que le Septum Transversum ?

5 - Origine et développement de la composante entoblastique au cours de l'organogénèse hépatique.

6 - Quel origine embryologique pour la composante vasculaire hépatique ?

7 - Sauriez-vous expliquer simplement, grâce à l'organogénèse, la présence de la circulation porto-cave dans le parenchyme hépatique ?

8 - Le Canal d'Arantius : description ; rôle.


RETOUR


LE PANCREAS :


1 - En une phrase pouvez-vous définir le pancréas ?

2 - Définition histologique du pancréas exocrine.

3 - Microscopiquement, quels sont les arguments vous permettant de distinguer une coupe de pancréas d'une coupe de glande salivaire ?

4 - Qu'est-ce que la cellule centro-acineuse ?

5 - Description morphologique d'un ilot endocrine de Langerhans.

6 - Pourriez vous en une phrase donner les caractéristiques histologiques de base d'une glande endocrine

7 - Quelles sont les relations de contiguité entre pancréas exocrine et endocrine ? 

8 - Quelles sont les principaux types cellulaires constitutifs de l'ilot endocrine ? 

9 - Quels arguments pour une paracrinie au sein même de l'ilot endocrine ?

10 - La cellule acineuse pancréatique, un modèle pour l'étude des mécanismes de synthèse-sécrétion enzymatique : pourquoi ?

11 - L'entité fonctionnelle du pancréas exocrine est l'acinus, et non  la cellule acineuse isolée. Justifier.

12 - Avez vous une idée de la cinétique d'incorporation de la cellule pancréatique ? (expériences d'autoradiographie)

13 - Mécanisme intracellulaire de ségrégation des protéines exportables (hydrolases du suc pancréatique et enzymes lysomiales de la cellule acineuse). Pourriez-vous fournir quelques commentaires et des schémas simplifiés ?

14 - Par quel mécanisme les enzymes lysosomiales sont ségrégées dans un compartiment sélectif ? Quelle importance fondamentale pour ce mécanisme lorsqu'il s'agit de la cellule acineuse pancréatique ?

15 - Par quel mécanisme les protéines spécifiques du réticulum sont ségrégées dans ce compartiment.

16 - Comment expliquer l'inactivation des grains de zymogènes et le processus de condensation dans les vacuoles spécifiques ?

17 - Qu'est ce que la crinophagie ?

18 - Au cours de l'exocytose il n'y a pas de perte membranaire.  pourquoi ?

19 - Le rôle des recyclages membranaires par rapport au mécanisme de sécrétion des hydrolases pancréatiques contenues dans les grains de zymogènes.

20 - Quels mécanismes  protègent la cellule acineuse pancréatique contre le risque de nécrose par activation des zymogènes et/ou des hydrolases sécrétoires ?

 

RETOUR

INTESTIN GRELE :

1 - Quelles sont les caractéristiques histologiques communes à l'intestin grêle et aux autres segments du tube digestif ?

2 - Quelles sont les caractéristiques histologiques spécifiques de l'intestin grêle, permettant de l'identifier sur une coupe en microscopie optique ?

3 - Quelles sont les caractères histologiques différentiels permettant d'identifier le duodénum, le jéjunum et l'iléon ?

4 - Quelles sont les deux cellules majoritaires constitutives de l'épithélium  villositaire ?

5 - Outre les cellules entérocytaires et caliciformes, il existe un 3ème type cellulaire dans l'épithélium villositaire. Lequel ?

6 - Quelles sont les caractéristiques cytologiques essentielles de la cellule  caliciforme ?

7 - Quelles sont les caractéristiques cytologiques essentielles de l'entérocyte ?

8 - L'entérocyte est une cellule particulièrement polarisée. Pourquoi ? 

9 - Structure d'un desmosome, d'un hemidesmosome.

10 - Differences structurales entre un desmosome et une zone d'adhérence

11 - Qu'est ce qu'un contact focal ?

12 -  La gap-junction. Structure ; rôles

13 - Pourriez vous réaliser un tableau permettant de différencier les types de jonctions ?

14 - Quels sont les clones cellulaires communs à l'épithélium glandulaire et villositaire ?

15 - Quels sont les clones cellulaires spécifiques à l'épithélium glandulaire ?

16 - La glande de Lieberkuhn correspond au compartiment de prolifération et différenciation de l'épithélium de l'intestin grêle. Pourquoi ?

17 - Où se localise la zone de prolifération de l'épithélium intestinal ?

18 - Cellules de Paneth : Localisation.

19 - Cellules de Paneth : Caractéristiques cytologiques simplifiées.

20 - La glande de Brunner : localisation

21 - Lamina propria de l'intestin grêle : caractéristiques spécifiques.

22 - Qu'est-ce que le muscle de Brucke ?

23 - Où est localisé le chylifère central ?

24 - Structure de la bordure en brosse entérocytaire. Comparaison avec une structure ciliée.

25 -  Quels arguments, quels signes pour ne pas confondre microvillosités et cils ?

26 - Principaux rôles des protéines intra-membranaires de la bordure en brosse entérocytaire. 

27 - Architecture moléculaire de l'axe des microvillosités

28 - La cellule de Paneth : Type de sécrétion ; rôle succint.

29 - Les protéines de la membrane de la bordure en brosse :

                                   - Hydrolyse peptidique par l'enterocyte. Localisation, mécanisme simplifié.

                                   - Hydrolyse osidique par l'enterocyte : localisation, mécanisme simplifié.

                                   - Les transporteurs 

30 - Il existe des couplages fonctionnels des mécanismes d'absorption par la bordure en brosse. Justifier

31 - Hydrolyse intestinale des lipides : rôle dévolu à la muqueuse intestinale ; participations exogènes.

32 - Décrire des facteurs morphofonctionnels facilitant l'absorption intestinale.

33 - Décrire des facteurs morphofonctionnels limitant l'absorption intestinale.

34 - Quels sont les facteurs expliquant la notion de "couche non agitée", décrite par certains auteurs à la surface épithéliale ?

35 - Mécanismes de transport trans épithélial entérocytaire. Pourriez-vous établir un schéma simplifié ?

36 - La CCK est sécrétée par ?

37 - Quelles particularités essentielles pour les variants de la CCK et pour les récepteurs à la CCK ?

38 - Quelles propriétés physiologiques pour la CCK ? au niveau des épithéliums digestifs ? Au niveau du cerveau ? Ailleurs ?

39 - Comme la même hormone est capable de réguler la fonction hydrolasique des épithélium digestifs et simultanément contrôler la quantité des ingesta ?

40 - La CCK hormone de la satiété ? La ghréline hormone de la faim ? Justifier.

41 - Quelle coopérativité entre ghréline et CCK ?

42 - La leptine contrôle également la prise alimentaire. Quelle coopérativité, quelles différences avec ghréline et CCK ?

43 - En quoi le CCK et la Ghréline peuvent avoir un rôle important dans le processus de vieillissement ?

45 - Avez vous désormais des arguments pour démontrer les inte relations étroites qui existent entre le tube digestif et les fonctions cérébrales ?

46 - Si on vous donnait comme thème de réflexion : «le tube digestif est le premier maillon régulateur de l’anabolisme et de l’équilibre homéostasique»     avec les connaissances acquises, comment construiriez vous le plan d’un exposé sur ce sujet ?

 

 

RETOUR


COLON, RECTUM, CANAL ANAL :

1 - Musculeuse du colon : quelle particularité pour la couche longitudinale externe ?

2 - Vous observez une coupe de muqueuse intestinale sous le microscope optique. Quels critères histologiques vous permettent de reconnaître le colon d'un fragment de jejuno-iléon ?

3 - Organisation des fibres musculaires lisses coliques.

4 - Les cellules de Cajal : localisation, rôle.

5 - L'appendice : citer les particularités morphologiques caractérisant ce segment du tube digestif.

6 - Canal anal : pouvez-vous établir un schéma montrant les particularités histologiques et les commenter ?

 

GÉNÉRALISATION / SYNTHÈSE :

Enfin, pourriez vous au travers de l'ensemble du cours,

i)   donner une vue d'ensemble des propriétés morpho fonctionnelles des épithéliums,

ii)  dégager les propriétés communes à tous les épithéliums

iii)  démontrer l'extraordinaire capacité de ces structures à s'adapter ?



Après avoir lu et compris ce cours, c'est alors le moment de vérifier les acquis et donc de vérifier votre capacité à valider les objectifs de compétence proposés au Chapitre 1.
Il suffit pour cela de faire de chaque objectif une question de synthèse à laquelle vous répondrez mentalement, comme si vous aviez à faire un commentaire oral et didactique sur le sujet .

 

Bonne chance !



RETOUR