PARIS, 30 septembre 2009 (APM)

Le conseil des ministres a nommé mercredi les 26 directeurs généraux préfigurateurs des Agences régionales de santé (ARS).

  1. Ile-de-France: Claude Evin, avocat, président de la Fédération hospitalière de France (FHF)
  2. Rhône-Alpes: Denis Morin, conseiller maître à la Cour des comptes
  3. Provence-Alpes-Côte d’Azur: Dominique Deroubaix, directeur de l’Agence régionale de l’hospitalisation (ARH) du Nord-Pas-de-Calais
  4. Nord-Pas-de-Calais: Daniel Lenoir, directeur général de la Mutualité française
  5. Aquitaine: Nicole Klein, préfète des Hautes-Alpes
  6. Pays-de-la-Loire: Marie-Sophie Desaulle, directrice de l’ARH de Poitou-Charentes
  7. Midi-Pyrénées: Xavier Chastel, ingénieur en chef des mines, membre du comité de direction du groupe Eramet
  8. Bretagne: Alain Gautron, directeur de l’Union régionale des caisses d’assurance maladie (Urcam) Champagne-Ardenne
  9. Languedoc-Roussillon: Martine Aoustin, chef de la mission tarification à l’activité (T2A) à la Direction de l’hospitalisation et de l’organisation des soins (Dhos)
  10. Lorraine: Jean-Yves Grall, directeur de l’ARH de Lorraine
  11. Centre: Jacques Laisné, ancien préfet du Var
  12. Alsace: Laurent Habert, chef de service à la Direction de la sécurité sociale (DSS)
  13. Bourgogne: Cécile Courrèges, adjointe au chef de projet ARS
  14. Poitou-Charentes: François-Emmanuel Blanc, directeur de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de Marseille
  15. Picardie: Christophe Jacquinet, directeur de Santéliance Conseil
  16. Haute-Normandie: Gilles Lagarde, sous-préfet du Havre
  17. Basse-Normandie: Pierre-Jean Lancry, directeur de la santé à la Mutualité sociale agricole (MSA)
  18. Auvergne: François Dumuis, directeur de l’ARH d’Auvergne
  19. Champagne-Ardenne: Jean-Christophe Paille, directeur de l’ARH Pays-de-La-Loire
  20. Franche-Comté: Sylvie Mansion, directrice générale adjointe de l’Union des caisses nationales de sécurité sociale (Ucanss)
  21. Limousin: Michel Laforcade, directeur de la Ddass de Dordogne
  22. La Réunion: Chantal de Singly, directrice de l’Institut du management à l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP)
  23. Corse: Dominique Blais, directeur de l’ARH de Basse-Normandie
  24. Martinique: Christian Ursulet, directeur de la Ddass de Martinique
  25. Guadeloupe: Mireille Willaume, directrice de la Drass de Lorraine
  26. Guyane: Philippe Damie, directeur de l’ARH de Guyane.

Le ministre du travail, Xavier Darcos, la ministre de la santé, Roselyne Bachelot, et la secrétaire d’Etat aux aînés, Nora Berra, doivent donner une conférence de presse mercredi midi avenue Duquesne en présence des 26 directeurs généraux pour présenter leur rôle et celui des ARS.



——————————

CURRICULUM VITAE DES NOUVEAUX DIRECTEURS D'ARS

——————————

ARS: Alain Gautron nommé en Bretagne

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - Alain Gautron, directeur de l’Union régionale des caisses d’assurance maladie (Urcam) Champagne-Ardennes, a été nommé mercredi directeur général préfigurateur de l’Agence régionale de santé (ARS) de Bretagne.

Les 26 directeurs généraux préfigurateurs d’ARS ont été nommés mercredi en conseil des ministres (cf dépêche APM SNMIT003).

Alain Gautron, âgé de 54 ans, est titulaire d’une maîtrise en droit et ancien élève du Centre national d’études supérieures de sécurité sociale (CNESSS, devenu Ecole nationale supérieure de sécurité sociale, EN3S).

Attaché juridique à la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) des Vosges d’août 1978 à avril 1982, il est devenu par la suite attaché de direction à la Caisse régionale d’assurance maladie (Cram) de Bretagne (1982-85).

Il a ensuite assuré successivement les fonctions de directeur adjoint de la CPAM de Roanne (Loire, 1985-88), de la CPAM de la Sarthe (1988-92), avant d’être nommé agent comptable de la CPAM de la Marne, de l’Union immobilière des organismes de sécurité sociale (UIOSS) et de la Fédération des organismes primaires et régionaux d’assurance maladie pour l’enfance inadaptée, en 1992.

Alain Gautron est directeur de la CPAM de la Marne depuis février 1996 et directeur de l’Union régionale des caisses d’assurance maladie (Urcam) de Champagne-Ardennes depuis novembre 2006.

vg/ab/APM polsan
VGMIT004 30/09/2009 12:18 ACTU

——————————

ARS: Claude Evin nommé en Ile-de-France

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - Claude Evin, président de la Fédération hospitalière de France (FHF), a été nommé mercredi directeur général préfigurateur de l’agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France.

Agé de 60 ans, Claude Evin a été député socialiste (1978-88, 1991-93 et 1997-2007), ministre de la santé et des affaires sociales de mai 1988 à mai 1991 et président de la FHF depuis mai 2004.

Son nom comme possible directeur d’ARS a été cité dès le printemps 2009. En tant que président de la FHF, il avait affiché son soutien au projet de loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST) créant les ARS et réformant la gouvernance hospitalière, à l’exception des questions relatives à la libre installation des médecins et aux dépassements d’honoraires.

Il avait choisi de quitter ses activités politiques en 2007, en ne se représentant pas aux élections législatives. Il avait alors annoncé qu’il conservait ses fonctions à la tête de la FHF jusqu’à la fin de son mandat (fin 2009) mais qu’il se consacrait à son nouveau métier d’avocat, spécialisé dans le domaine du droit de la santé et de la protection sociale, au sein du cabinet Barthélémy & associés.

Diplômé de l’Ecole d’éducateurs spécialisés d’Angers, Claude Evin a débuté sa carrière en 1971 comme éducateur.

Elu député socialiste de Loire-Atlantique en 1978, réélu en 1983, Claude Evin a abandonné son siège en 1988 pour rejoindre le gouvernement de Michel Rocard, d’abord comme ministre délégué chargé de la santé et de la protection sociale (mai-juin 1988) puis comme ministre chargé de la solidarité, de la santé et de la protection sociale (juin 1988-octobre 1990), et enfin en tant que ministre des affaires sociales et de la solidarité (octobre 1990-mai 1991).

Parmi les lois qu’il a initiées, figurent la loi du 10 janvier 1991 relative à la lutte contre le tabagisme et l’alcoolisme -dite loi Evin-, la loi du 2 août 1991 sur la réforme hospitalière (votée définitivement quand il n’était plus ministre) et la loi du 27 juin 1990 sur les droits et la protection des personnes hospitalisées en raison de troubles mentaux.

Il a quitté le gouvernement lors du remplacement de Michel Rocard par Edith Cresson et est redevenu député en septembre 1991. Battu aux élections législatives de 1993, il a retrouvé son siège de député en 1997.

Claude Evin a mis à profit cette parenthèse politique pour passer un diplôme d’études approfondies (DEA) en droit médical et de la santé, complété en 2001 par un doctorat en droit public. Il a prêté serment en avril 2004.

Député, il a eu une influence importante comme rapporteur du volet assurance maladie de toutes les lois de financement de la sécurité sociale (de la LFSS pour 1998 à la LFSS pour 2002) et comme rapporteur de la loi sur les droits des malades du 4 mars 2002. Il a également été président de la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur la canicule de 2003. Dans l’opposition de 2002 à 2007, il est aussi beaucoup intervenu sur les sujets de santé et d’assurance maladie.

Il a été également été membre de la Commission des comptes de la sécurité sociale et membre du Conseil de surveillance de la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS).

Depuis janvier 2008, il préside le comité de suivi et d’indemnisation des surirradiés du CHU de Toulouse.

hm/ab/APM polsan
HMMIT001 30/09/2009 12:17 ACTU

——————————

ARS: Denis Morin nommé en Rhône-Alpes

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - Denis Morin, conseiller maître à la Cour des comptes, a été nommé directeur général préfigurateur de l’Agence régionale de santé (ARS) de Rhône-Alpes.

Les 26 directeurs généraux préfigurateurs des ARS ont été nommés mercredi en conseil des ministres (cf dépêche APM SNMIT003).

Agé de 53 ans, diplômé de l’Institut d’études politiques (IEP) et d’HEC, ancien élève de l’ENA, Denis Morin est conseiller maître à la Cour des comptes et membre, depuis mai 2008, du comité de surveillance de la Caisse d’amortissement de la dette sociale (Cades).

Après l’ENA, en 1983, il a commencé sa carrière comme administrateur civil à la direction du budget au ministère de l’économie et des finances.

Puis il a été détaché en 1987 comme adjoint au directeur général des services départementaux de l’Essonne.

De 1989 à juin 2000, il a travaillé de nouveau au ministère de l’économie soit dans des cabinets ministériels, soit dans l’administration.

De septembre 1989 à octobre 1992, il a travaillé au cabinet du ministre chargé du budget Michel Charasse, comme conseiller technique puis comme directeur adjoint. De 1992 à 1993, il est resté dans le cabinet du nouveau ministre du budget, Martin Malvy, également comme directeur adjoint.

De mars 1993 à juin 1997, il a travaillé à Bercy à la sous-direction chargée du secteur couvrant notamment les affaires sociales, la santé et la sécurité sociale.

Puis il a retrouvé les cabinets ministériels en tant que directeur adjoint du cabinet du ministre de l’économie, Dominique Strauss-Kahn, et, parallèlement, comme directeur de cabinet du secrétaire d’Etat au budget, Christian Sautter.

Il a gardé sa fonction de directeur de cabinet lorsque Christian Sautter est devenu ministre de l’économie, des finances et de l’industrie.

En 2000, après quelques mois au ministère de l’économie comme conseiller du nouveau ministre Laurent Fabius, il a été directeur de cabinet de la ministre de l’emploi et de la solidarité, Martine Aubry (cf dépêche APM NSDFR003), puis conseiller auprès de la nouvelle ministre de l’emploi et de la solidarité, Elisabeth Guigou.

Il a été nommé conseiller maître à la Cour des comptes en décembre 2000, où il a été rapporteur général chargé du rapport annuel sur la sécurité sociale en 2002 et 2003 (cf dépêche APM SNFII001).

Il a été mis en disponibilité en septembre 2007 comme adjoint du délégué général du Centre technique des institutions de prévoyance (CTIP), où il est resté d’avril 2007 à avril 2008, puis est revenu à la Cour des comptes en avril 2008.

san/ab/APM polsan
SNMIT004 30/09/2009 12:17 ACTU

——————————

ARS: Dominique Deroubaix nommé en Provence-Alpes-Côte d’Azur

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - Dominique Deroubaix, directeur de l’Agence régionale de l’hospitalisation (ARH) du Nord-Pas-de-Calais, a été nommé directeur préfigurateur de l’Agence régionale de santé (ARS) de Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca).

Les 26 directeurs généraux préfigurateurs des Agences régionales de santé (ARS) ont été nommés mercredi en conseil des ministres (cf dépêche APM SNMIT003).

Ancien élève de l’Ecole nationale de la santé publique (ENSP, aujourd’hui EHESP), Dominique Deroubaix, 57 ans, a été directeur d’hôpital avant de prendre la tête d’une ARH en 1996.

Après avoir commencé sa carrière comme adjoint au directeur du centre hospitalier de Chartres, il a passé plusieurs années à l’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), de 1987 à 1996, en tant que directeur adjoint puis directeur de l’hôpital Saint-Antoine, directeur de la stratégie au siège et enfin comme directeur de l’hôpital Necker-Enfants malades.

En septembre 1996, il a été nommé directeur chargé de mettre en place l’ARH d’Aquitaine, faisant ainsi partie de la première génération des directeurs d’ARH.

En juillet 2000, il a été nommé secrétaire général de l’AP-HP. Il a quitté cette fonction en septembre 2003, pour le poste de secrétaire général du syndicat interhospitalier de la Haute-Savoie à Reignier -département où il s’est également occupé du schéma gérontologique.

En mars 2006, Dominique Deroubaix a pris la tête d’une nouvelle ARH, celle du Nord-Pas-de-Calais.

Outre ses fonctions de directeur d’ARH, Dominique Deroubaix travaillait aussi depuis plusieurs mois sur les projets d’ARS au sein du secrétariat général des affaires sociales.

SNMI8002 30/09/2009 12:17 ACTU   

RETOUR

——————————

ARS: Daniel Lenoir nommé dans le Nord-Pas-de-Calais

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - Le directeur général de la Mutualité française, Daniel Lenoir, a été nommé mercredi en conseil des ministres, directeur général préfigurateur du Nord-Pas-de-Calais.

Les 26 directeurs généraux préfigurateurs d’ARS ont été nommés mercredi en conseil des ministres (cf dépêche APM SNMIT003).

Agé de 54 ans, Daniel Lenoir, qui était jusqu’à présent directeur général de la Mutualité française, est inspecteur général des affaires sociales (Igas) en détachement.

Diplômé de l’Institut national agronomique et de l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), ancien élève de l’Ecole nationale d’administration (ENA), il a été directeur général de la Mutualité fonction publique de 1994 à 1997.

En 1997, il a été nommé directeur général de la Caisse centrale de la Mutualité sociale agricole (CCMSA). Il a quitté ce poste en 2002 pour prendre la direction de la Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS), des fonctions qu’il a occupées jusqu’en septembre 2004.

Il a ensuite pris en janvier 2005 les fonctions de directeur général de la Fédération nationale de la mutualité française (FNMF), poste qu’il occupait jusqu’à aujourd’hui. En juillet 2007, il est devenu également vice-président du Crédit coopératif.

Il était aussi administrateur et membre du bureau de l’Union nationale des organismes d’assurance maladie complémentaire (Unocam), au titre de la Mutualité française.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment “Le développement agricole en France”, “Politiques sociales”, “L’Europe sociale” et “Manuel de sciences économiques et sociales”.

mh/ab/APM polsan
MHMIL003 30/09/2009 12:17 ACTU

——————————

ARS: Nicole Klein nommée en Aquitaine

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - La préfète des Hautes-Alpes, Nicole Klein, a été nommée mercredi directrice générale préfiguratrice de l’Agence régionale de la santé (ARS) d’Aquitaine.

Les 26 directeurs généraux préfigurateurs d’ARS ont été nommés mercredi en conseil des ministres (cf dépêche APM SNMIT003).

Ancienne élève de l’Institut d’études politiques (IEP) de Paris (1974), ancienne élève de l’Ecole nationale d’administration (ENA) et titulaire d’un master en sciences de l’information de l’université de Simmons à Boston (Massachusetts), Nicole Klein (57 ans) a été nommée en 1987 administrateur civil de 2ème classe affecté au ministère de l’intérieur.

Elle a ensuite été détachée en qualité de sous-préfet de 2ème classe, directeur du cabinet du commissaire de la République du département du Gard entre août 1987 et juillet 1989.

Nommée en 1989 chef de cabinet du ministre délégué auprès du ministre de la culture, de la communication, des grands travaux et du bicentenaire, elle a ensuite été chargée de mission au cabinet du Premier ministre (Michel Rocard) entre septembre 1990 et mai 1991.

Entre juillet 1991 et 1993, Nicole Klein est revenue au ministère de la culture comme chef du département de la diffusion et de l’insertion professionnelle à la direction de la musique et de la danse.

Détachée à la World Bank à Washington, elle a exercé entre septembre 1993 et 1995 les fonctions de spécialiste en gestion des services publics dans le département technique de la région Afrique, avant d’être nommée sous-préfète à Carpentras (Vaucluse) en août 1995.

Elle a ensuite rejoint le ministère de l’intérieur comme chef du service de l’information et des relations publiques (septembre 1997-novembre 2000).

Elle a assuré la fonction de secrétaire général de la préfecture de la Loire-Atlantique (novembre 2000-janvier 2002) puis a été nommée adjointe au directeur général de l’urbanisme, de l’habitat et de la construction, sous l’autorité conjointe des ministères chargés l’équipement et du travail (janvier 2002-mai 2005).

Entre janvier 2006 et juin 2008, elle a été préfète déléguée pour l’égalité des chances auprès du préfet du Nord-Pas-de-Calais, avant d’être nommée le 27 juin 2008 préfète des Hautes-Alpes.

co/ab/APM polsan
COMIT002 30/09/2009 12:17 ACTU

——————————

ARS: Marie-Sophie Desaulle nommée en Pays-de-la-Loire

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - La directrice de l’Agence régionale de l’hospitalisation (ARH) de Poitou-Charentes, Marie-Sophie Desaulle, a été nommée mercredi en conseil des ministres directrice générale préfiguratrice de l’Agence régionale de santé (ARS) des Pays-de-la-Loire.

Les 26 directeurs généraux préfigurateurs d’ARS ont été nommés mercredi en conseil des ministres (cf dépêche APM SNMIT003).

Diplômée de l’Institut d’études politiques (IEP) de Bordeaux et ancienne élève de l’Ecole nationale de la santé publique (ENSP, devenue EHESP), Marie-Sophie Desaulle (51 ans) a occupé plusieurs fonctions à l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) entre 1986 et 2007.

Elle a d’abord été chef du bureau des marchés et de comptabilité à la direction des équipements (1986-89), puis directrice adjointe chargée du personnel et de la communication à l’hôpital Paul-Brousse à Villejuif (Val-de-Marne, 1989-91), directrice de l’hôpital René Muret-Bigottini à Sevran (Seine-Saint-Denis,1991-96) et directrice de l’hôpital Antoine Béclère à Clamart (Hauts-de-Seine, 1996-2001).

Toujours à l’AP-HP, elle a eu en charge le projet gérontologique de l’institution (2001-04) puis a occupé la fonction de déléguée à la formation et au développement des compétences (2004-07), avant de prendre le poste de directrice d’ARH en février 2007.

Parallèlement à ces fonctions, elle a présidé pendant sept ans (2000-07) l’Association des paralysés de France (APF) et à ce titre, a été administratrice à la Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne privés non lucratifs (Fehap) et vice-présidente de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA).

co/ab/APM polsan
COMI8002 30/09/2009 12:18 ACTU

——————————

ARS: Xavier Chastel nommé en Midi-Pyrénées

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - Xavier Chastel, membre du comité de direction du groupe minier et métallurgique français Eramet et directeur général d’une de ses filiales, a été nommé directeur général préfigurateur de l’Agence régionale de santé (ARS) de Midi-Pyrénées.

Les 26 directeurs généraux préfigurateurs des Agences régionales de santé (ARS) ont été nommés mercredi en conseil des ministres (cf dépêche APM SNMIT003).

Diplômé de l’Ecole des mines de Paris, polytechnicien, Xavier Chastel, 42 ans, a commencé sa carrière professionnelle dans différents secteurs industriels.

En 1990-91, il a travaillé à IBM à Montpellier comme responsable d’un projet de système expert pour le test de modules informatiques, puis en 1991-92, au département des ventes de Procter & Gamble France, en étant basé notamment à la direction régionale de Lyon.

En 1993, il a intégré la direction régionale de l’industrie, de la recherche et de l’environnement (Drire) du Languedoc-Roussillon où il a été chef du service régional de l’environnement industriel, de la division des techniques industrielles et de la division énergie et secrétaire général de l’Association pour la maîtrise de la qualité de l’air.

En 1996, il a rejoint la direction du budget au ministère de l’économie et des finances où il a travaillé à la sous-direction en charge de la tutelle des comptes sociaux.

De 1997 à 1999, Xavier Chastel a été conseiller technique de la ministre de l’emploi et de la solidarité Martine Aubry, en charge des régimes de retraite, de la politique familiale et des organismes d’assurance complémentaire.

Il a été recruté en 1999 par le groupe de grande distribution Carrefour et a dirigé successivement à ce titre les hypermarchés d’Angoulême et de Sartrouville (Yvelines).

Il travaillait dans le groupe Eramet depuis 2003. Il était depuis 2007 membre du comité de direction du groupe et directeur général d’une filiale, Aubert & Duval, un des leaders mondiaux des alliages spéciaux.

SNMIT005 30/09/2009 12:18 ACTU           

RETOUR

——————————

ARS: Martine Aoustin nommée en Languedoc-Roussillon

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - Martine Aoustin, responsable de la mission sur la tarification à l’activité (T2A) des établissements de santé, a été nommée mercredi directrice générale préfiguratrice de l’Agence régionale de santé (ARS) du Languedoc-Roussillon.

Les 26 directeurs généraux préfigurateurs d’ARS ont été nommés mercredi en conseil des ministres (cf dépêche APM SNMIT003).

Martine Aoustin (59 ans) est titulaire d’un doctorat en médecine de l’université Paris VII (1976), de deux diplômes AES (administration économique et sociale) en expertise médicale et en politique sociale et d’un diplôme d’études relatives à la réparation juridique du dommage corporel. Elle est devenue en 1999 médecin spécialiste qualifiée en santé publique.

Après avoir été médecin généraliste (1975-77), elle a rejoint le service médical de la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS). Elle a été successivement médecin-conseil auprès d’une caisse locale parisienne (1977-79), médecin-conseil pour l’Ile-de-France (1979-89), médecin chef de service pour la circonscription 93 (1989-91) et chef de service à l’échelon national du service médical (1991-2000).

Martine Aoustin a ensuite rejoint la Direction de l’hospitalisation et de l’organisation des soins (Dhos) comme chargée de mission auprès d’Edouard Couty.

Elle a été nommée en novembre 2002 directrice opérationnelle de la mission T2A. Elle a piloté pendant sept années la mise en place de la T2A dans les établissements de médecine, chirurgie, obstétrique (MCO) publics et privés. Puis elle a lancé les chantiers sur la valorisation de l’activité en psychiatrie (VAP) ainsi que la T2A en soins de suite et de réadaptation (SSR), en lien avec les services du ministère et de l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (Atih).

A ce poste, elle était notamment chargée de la communication sur la réforme et de la réflexion sur les ajustements techniques à intégrer pour faire évoluer le modèle dans le champ MCO.

Le Languedoc-Roussillon était l’une des régions préfiguratrices pour la modernisation du financement et de la tarification des hôpitaux. La région avait été choisie en 1995 pour expérimenter le programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI), note-t-on.

L’ARS du Languedoc-Roussillon devrait être située à Montpellier au Parc club du Millénaire, où sont déjà installées la Direction régionale des affaires sanitaires et sociales (Drass) et la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (Ddass) de l’Hérault.

cb/vg/ab/APM polsan
CBMIT002 30/09/2009 12:18 ACTU

——————————

ARS: Jean-Yves Grall reste en Lorraine

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - Jean-Yves Grall, directeur de l’Agence régionale de l’hospitalisation (ARH) de Lorraine, reste dans la même région comme directeur préfigurateur de l’Agence régionale de santé (ARS).

Les 26 directeurs préfigurateurs des Agences régionales de santé (ARS) ont été nommés mercredi en conseil des ministres (cf dépêche APM SNMIT003).

Jean-Yves Grall, 53 ans, est médecin, spécialisé en cardiologie et diplômé de la capacité de médecine d’urgence.

Une fois son internat effectué au CHU d’Angers et après avoir travaillé comme assistant chef de clinique au CHU de Brest, il a exercé comme cardiologue libéral de novembre 1986 à novembre 1995.

Puis il a intégré le centre hospitalier de Châteaubriant (Loire-Atlantique) comme cardiologue, praticien hospitalier à temps plein, et chef du département urgences-médecine.

Pendant cette période, il a en outre présidé la commission médicale d’établissement (CME) de cet hôpital et la conférence régionale des présidents de CME des centres hospitaliers des Pays-de-la-Loire. Il a été aussi membre de la conférence nationale (de 1999 à 2003).

Il a quitté le CH de Châteaubriant (Loire-Atlantique) en septembre 2003 pour rejoindre l’Agence régionale de l’hospitalisation (ARH) d’Ile-de-France comme conseiller médical du directeur de l’époque, Philippe Ritter.

En août 2006, il a été nommé conseiller général des établissements de santé (CGES) et a rejoint le ministère de la santé comme conseiller médical de la directrice de l’hospitalisation et de l’organisation des soins (Dhos) (cf dépêche APM SNKFJ005).

Il est devenu directeur de l’ARH de Lorraine en août 2007, succédant à Antoine Perrin après sa nomination au cabinet de Roselyne Bachelot.

Jean-Yves Grall a été l’auteur de plusieurs rapports au cours de sa carrière.

Il a été co-auteur d’un rapport sur le médicament dans les établissements de santé en 2003, d’un autre rapport sur les maisons médicales de garde en 2006, d’une évaluation du plan urgences à mi-parcours en 2007 et d’un rapport sur la permanence des soins la même année.

san/ab/APM polsan
SNMIT001 30/09/2009 12:19 ACTU

——————————

ARS: Jacques Laisné nommé dans le Centre

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - L’ancien préfet du Var, Jacques Laisné, a été nommé mercredi directeur général préfigurateur de la région Centre.

Les 26 directeurs généraux préfigurateurs d’ARS ont été nommés mercredi en conseil des ministres (cf dépêche APM SNMIT003).

Agé de 61 ans, Jacques Laisné, qui était préfet du Var jusqu’en juin, est conseiller maître à la Cour des comptes depuis 1992. Diplômé de l’Institut d’études politiques (IEP) de Paris et ancien élève de l’ENA, il a été en 1975 membre du comité central d’enquête sur le coût et le rendement des services publics. De 1979 à 1981, il était conseiller technique au cabinet de Michel d’Ornano, ministre de l’environnement et du cadre de vie.

Il a été chargé de la sous-direction des affaires financières, puis sous-directeur, à la direction de la programmation des affaires financières et immobilières au ministère de l’intérieur (de 1982 à 1986), avant de devenir sous-directeur de l’équipement à la direction de la logistique de la police, puis directeur de l’administration de la police nationale dans le même ministère.

En 1998, il est devenu membre suppléant du Conseil supérieur de la fonction publique de l’Etat, membre titulaire de sa commission de recours et membre suppléant de sa commission des statuts et de sa commission de la formation professionnelle et de promotion sociale.

Il a été préfet successivement des Deux-Sèvres (2001-04), de l’Eure (2004-07), du Var (de 2007 à début juin 2009). Il a réintégré la Cour des comptes en juin.

mh/ab/APM polsan
MHMIT003 30/09/2009 12:19 ACTU

——————————

ARS: Laurent Habert nommé en Alsace

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - Laurent Habert, administrateur civil hors classe, chef de service à la Direction de la sécurité sociale (DSS), a été nommé directeur général préfigurateur de l’Agence régionale de santé (ARS) d’Alsace.

Les 26 directeurs généraux préfigurateurs des ARS ont été nommés mercredi en conseil des ministres (cf dépêche APM SNMIT003).

Diplômé de l’Institut d’études politiques (IEP) de Paris, ancien élève de l’ENA, Laurent Habert, 42 ans, a commencé sa carrière à la Direction de la sécurité sociale comme chef de bureau des professions de santé, génie biologique et médical, de 1992 à 1996.

Après avoir été mis à disposition de la Cour des comptes au titre de la mobilité pendant deux ans (1996-98), il est devenu directeur adjoint de l’Agence régionale de l’hospitalisation (ARH) des Pays de la Loire qui était alors dirigée par Benoît Péricard.

Fin 2000, il a quitté l’ARH et a rejoint de nouveau la DSS comme sous-directeur de l’accès aux soins, des prestations familiales et des accidents du travail.

Il a intégré le cabinet de l’ancien ministre des solidarités, de la santé et de la famille, Philippe Douste-Blazy, et du secrétaire d’Etat à l’assurance maladie, Xavier Bertrand en janvier 2005, en tant que conseiller.

Il est resté à cette fonction lorsque Xavier Bertrand a été nommé ministre de la santé et des solidarités en juin 2005, en étant plus spécialement chargé des professions de santé libérales. Il a fait conjointement partie du cabinet du ministre délégué à la sécurité sociale aux personnes âgées, Philippe Bas.

Laurent Habert était chef de service à la DSS et adjoint au directeur depuis mai 2007.

san/eh/APM polsan
SNMIU001 30/09/2009 12:19 ACTU

——————————

ARS: Cécile Courrèges nommée en Bourgogne

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - Cécile Courrèges, inspectrice des affaires sociales de première classe et membre de l’équipe projet Agences régionales de santé (ARS), a été nommée mercredi directrice générale préfiguratrice de l’ARS de Bourgogne.

Les 26 directeurs généraux préfigurateurs d’ARS ont été nommés mercredi en conseil des ministres (cf dépêche APM SNMIT003).

Cécile Courrèges, âgée de 33 ans, est diplômée de l’Institut d’études politiques (IEP) de Paris. Ancienne élève de l’Ecole nationale de santé publique (ENSP, devenue EHESP), elle a été nommée inspectrice des affaires sociales à sa sortie de l’ENA en 2002.

De 2004 à 2006, elle a assuré les fonctions d’adjointe au chef de service, chargée des missions, à l’Inspection générale des affaires sociales (Igas), avant d’être nommée directrice départementale des affaires sanitaires et sociales (Ddass) des Deux-Sèvres en 2006.

Elle a rejoint en novembre 2008 l’équipe du secrétaire général des affaires sociales, Jean-Marie Bertrand, en tant qu’adjointe au chef de projet ARS.

L’ARS de Bourgogne s’implantera à Dijon dans le quartier des Grésilles sur le site du Diapason, inauguré en avril par la ministre de la santé, Roselyne Bachelot. L’édifice abrite actuellement l’Agence régionale de l’hospitalisation (ARH), la Direction régionale des affaires sanitaires et sociales (Drass) et la Ddass de Côte-d’Or.

vg/ab/APM polsan
VGMIS003 30/09/2009 12:19 ACTU

——————————

ARS: François-Emmanuel Blanc nommé en Poitou-Charentes

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - Le directeur général de la Caisse primaire centrale d’assurance maladie (CPCAM) des Bouches-du-Rhône, François-Emmanuel Blanc, a été nommé mercredi directeur général préfigurateur de Poitou-Charentes.

Les 26 directeurs généraux préfigurateurs d’ARS ont été nommés mercredi en conseil des ministres (cf dépêche APM SNMIT003).

François-Emmanuel Blanc, âgé de 50 ans, est directeur de la Caisse primaire centrale d’assurance maladie (CPCAM) des Bouches-du-Rhône depuis mars 2006.

Titulaire d’un DEA de droit public et ancien élève du Centre national d’études supérieures de sécurité sociale (CNESSS, devenu Ecole nationale supérieure de sécurité sociale, EN3S), il a été, de 1986 à 1992, directeur de l’administration générale à la Caisse régionale d’assurance maladie (Cram) du Centre, puis, de 1992 à 1994, directeur production de la CPAM du Loiret.

En 1994, il a été nommé directeur adjoint de la CPAM de Seine-Saint-Denis, avant de devenir en 2000 directeur général de la CPAM du Puy-de-Dôme, poste qu’il a occupé jusqu’en mars 2006.

Il est par ailleurs chargé d’enseignement à l’EN3S et à l’Institut d’études politiques (IEP) d’Aix-en-Provence.

mh/ab/APM polsan
MHMIT004 30/09/2009 12:19 ACTU

——————————

ARS: Christophe Jacquinet nommé en Picardie

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - Le directeur de Santéliance Conseil, Christophe Jacquinet, a été nommé mercredi directeur général préfigurateur de Picardie.

Les 26 directeurs généraux préfigurateurs d’ARS ont été nommés mercredi en conseil des ministres (cf dépêche APM SNMIT003).

Agé de 42 ans, Christophe Jacquinet est depuis 2007 directeur de Santéliance Conseil, une société qu’il a créée, spécialisée dans le conseil en investissement et gestion dans le secteur de la santé.

Diplômé de l’Institut d’études politiques (IEP) de Paris et titulaire d’un master de gestion des systèmes de santé, il a été directeur adjoint, puis directeur de deux cliniques au Havre (Seine-Maritime) appartenant au groupe Générale de santé, de 1993 à 1996.

Il a ensuite été nommé directeur général de la clinique de Caen du même groupe, de 1997 à 2000. De 2001 à 2006, il était directeur régional du groupe Générale de santé pour la Normandie et la Bretagne.

Il a été également président du Groupement d’intérêt économique (GIE) de l’hospitalisation à domicile (HAD) publique/privée, Hospidomi, du Havre (cf dépêche APM CFJDE001).

mh/ab/APM polsan
MHMIT005 30/09/2009 12:19 ACTU

——————————

ARS: Gilles Lagarde nommé en Haute-Normandie

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - Le sous-préfet du Havre, Gilles Lagarde, a été nommé mercredi en conseil des ministres directeur général préfigurateur de l’Agence régionale de santé (ARS) de Haute-Normandie.

Les 26 directeurs généraux préfigurateurs d’ARS ont été nommés mercredi en conseil des ministres (cf dépêche APM SNMIT003).

Diplômé de l’Institut d’études politiques (IEP) de Paris et ancien élève de l’Ecole nationale d’administration (ENA), Gilles Lagarde (49 ans) a débuté sa carrière en 1989 au ministère de l’intérieur à la sous-direction de l’administration territoriale, direction générale de l’administration.

Entre mai 1989 et juillet 1990, il a occupé le poste de directeur du cabinet du préfet de la région Limousin puis est revenu au ministère de l’intérieur pour être chef de cabinet du ministre de l’intérieur (Philippe Marchand) entre juillet 1990 et avril 1992.

Entre juin 1992 et août 1994, il a été détaché en qualité de sous-préfet comme secrétaire général de la préfecture de la Charente, puis détaché en qualité d’expert national à la direction chargée des relations avec le Conseil européen au secrétariat général de la Commission européenne entre septembre 1994 et septembre 1997.

Il a été ensuite sous-préfet dans les Vosges à Saint-Dié (août 1997-septembre 1999) puis secrétaire général de la préfecture de Saône-et-Loire (septembre 1999-mars 2004) et secrétaire général de la préfecture d’Ille-et-Vilaine (mars 2004-novembre 2007) avant d’être nommé sous-préfet du Havre en novembre 2007.

co/ab/APM polsan
COMIT004 30/09/2009 12:20 ACTU

——————————

ARS: Pierre-Jean Lancry nommé en Basse-Normandie

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - Pierre-Jean Lancry, directeur de la santé de la Caisse centrale de la Mutualité sociale agricole (CCMSA), a été nommé mercredi directeur général préfigurateur de l’Agence régionale de santé (ARS) de Basse-Normandie.

Les 26 directeurs généraux préfigurateurs d’ARS ont été nommés mercredi en conseil des ministres (cf dépêche APM SNMIT003).

Ingénieur des Arts et métiers, docteur en économie, Pierre-Jean Lancry, âgé de 53 ans, occupe le poste de directeur santé de la CCMSA depuis octobre 2006.

Directeur du Centre de recherche, d’étude et de documentation en économie de la santé (Credes, devenu l’Institut de recherche et documentation en économie de la santé, Irdes) de 1991 à 1996, Pierre-Jean Lancry a ensuite dirigé le département de l’information, de la recherche, de l’évaluation et de la qualité (Direq) à l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP).

Nommé à la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) en tant que responsable du département du médicament et des dispositifs médicaux (1999-2001), il est ensuite devenu directeur délégué aux risques au sein de cette institution (2001-03).

Pierre-Jean Lancry a exercé les fonctions de secrétaire général du Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie d’octobre 2003 à octobre 2006 avant de rejoindre la MSA.

L’ARS de Basse-Normandie devrait s’installer au Sud-Est de Caen, dans l’Espace Claude Monnet, un immeuble qui accueillera également la future direction régionale de la jeunesse et des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) et la direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) du Calvados.

vg/ab/APM polsan
VGMIE004 30/09/2009 12:20 ACTU

——————————

ARS: François Dumuis reste en Auvergne

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - François Dumuis, directeur de l’Agence régionale de l’hospitalisation d’Auvergne, a été nommé directeur général préfigurateur de l’Agence régionale de santé (ARS) de la même région.

Les 26 directeurs généraux préfigurateurs des Agences régionales de santé (ARS) ont été nommés mercredi en conseil des ministres (cf dépêche APM SNMIT003).

Diplômé de l’Institut d’études politiques (IEP) de Paris, titulaire d’une maîtrise d’histoire et d’une licence en droit, ancien élève de l’ENA, François Dumuis, 48 ans, a mené une grande partie de sa carrière dans la préfectorale.

Affecté au ministère de l’intérieur comme administrateur civil de deuxième classe à sa sortie de l’ENA, il a commencé sa carrière comme sous-préfet et directeur de cabinet du préfet, dans le Tarn-et-Garonne (1987-89).

En mars 1989, il a été mis à disposition du préfet de Corse en qualité de chargé de mission au secrétariat général pour les affaires régionales.

Après avoir été nommé administrateur civil de 1ère classe en janvier 1991, il a été détaché en qualité de secrétaire général de la préfecture de l’Aude, en octobre de la même année.

En janvier 1994, il a quitté l’Aude pour devenir chargé de mission puis directeur de cabinet du directeur général de l’administration, Michel Blangy puis Christian Frémont (aujourd’hui directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy), au ministère de l’intérieur, jusqu’en mai 1998.

Au cours des années suivantes, il a assuré des fonctions dans plusieurs départements: sous-préfet de Cholet (Maine-et-Loire) de mai 1998 à juillet 2001, secrétaire général de la préfecture de Meurthe-et-Moselle de juillet 2001 à mai 2004 puis sous-préfet du Raincy (Seine-Saint-Denis) de 2004 à début 2006 avant de devenir secrétaire général de la préfecture de Seine-Saint-Denis.

Il avait été nommé directeur de l’ARH d’Auvergne en décembre 2007 (cf dépêche APM SNKLJ001).

san/eh/APM polsan
SNMIT007 30/09/2009 12:20 ACTU

——————————

ARS: Jean-Christophe Paille nommé en Champagne-Ardenne

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - Jean-Christophe Paille, directeur de l’Agence régionale de l’hospitalisation (ARH) des Pays-de-la-Loire, a été nommé mercredi directeur général préfigurateur de l’Agence régionale de santé (ARS) de Champagne-Ardenne.

Les 26 directeurs généraux préfigurateurs d’ARS ont été nommés mercredi en conseil des ministres (cf dépêche APM SNMIT003).

Diplômé d’HEC et ancien élève de l’Ecole national d’administration (ENA), Jean-Christophe Paille (51 ans), dirige l’ARH des Pays-de-la-Loire depuis janvier 2004.

Après sa sortie de l’ENA en 1985, il a été affecté au ministère de l’agriculture, notamment comme chargé de mission au cabinet du ministre François Guillaume (juillet 1987-mai 1988).

En juillet 1988, il est devenu chargé de mission à la Commission des communautés européennes et a ensuite été détaché, au titre de la mobilité, en qualité de conseiller commercial à la représentation permanente de la France auprès des communautés européennes (juin 1991- juin 1993).

Il est ensuite retourné au ministère de l’agriculture, de la pêche et de l’alimentation (devenu en 1997 ministère de l’agriculture et de la pêche) comme sous-directeur du financement de l’agriculture (1993-96) puis sous-directeur des productions végétales (1996-98), avant d’être nommé en avril 1998 conseiller agricole à l’ambassade de France à Washington.

En septembre 2001, il est revenu en France pour exercer les fonctions de secrétaire général pour les affaires régionales à la préfecture des Pays-de-la-Loire.

Jean-Christophe Paille est par ailleurs membre du Comité national de suivi du développement des soins palliatifs et de l’accompagnement de la fin de vie, et membre suppléant du comité d’orientation du groupement d’intérêt public du dossier médical personnel (GIP-DMP).

L’ARS de Champagne-Ardenne devrait être située sur le parc tertiaire du Mont-Bernard à Châlons-en-Champagne, dans deux immeubles. L’un est actuellement occupé par l’ARH et l’Union régionale des caisses d’assurance maladie (Urcam), tandis que l’autre est en construction, la fin des travaux étant prévue pour le 2ème trimestre 2010. L’antenne départementale de la Marne devrait se situer dans les locaux de l’ARS. Le siège pourrait employer environ 150 agents.

cb/vg/ab/APM polsan
CBMIT003 30/09/2009 12:20 ACTU

——————————

ARS: Michel Laforcade nommé en Limousin

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - Michel Laforcade, directeur départemental des affaires sanitaires et sociales (Ddass) de Dordogne, a été nommé mercredi directeur général préfigurateur de l’Agence régionale de santé (ARS) du Limousin.

Les 26 directeurs généraux préfigurateurs d’ARS ont été nommés mercredi en conseil des ministres (cf dépêche APM SNMIT003).

Michel Laforcade, âgé de 53 ans, ancien élève de l’Ecole nationale de la santé publique (ENSP, devenue EHESP), est notamment titulaire d’un DEA en droit public fondamental et en droit de la santé.

Nommé inspecteur des affaires sanitaires et sociales, il exerce d’abord à la Ddass des Landes en 1979, avant de rejoindre la Ddass de la Charente (1980-83).

De 1983 à 1987, il a assuré les fonctions d’économe de l’Institut national des jeunes sourds de Bordeaux avant de rejoindre la Ddass de la Charente en tant qu’inspecteur principal, puis adjoint au directeur (1987-88). Il a ensuite été nommé à la Direction régionale des affaires sanitaires et sociales (Drass) d’Aquitaine en charge de la planification des établissements sanitaires et sociaux, de l’analyse de gestion et du contrat de plan Etat-région.

Il a occupé les fonctions de directeur de la Ddass des Landes (de 1991 à 1997), effectué un passage à la Drass d’Aquitaine en tant que secrétaire général, en charge du pôle santé publique puis du pôle social (1997-2004), avant d’être nommé en avril 2004 directeur de la Ddass de Dordogne.

Le siège de l’ARS du Limousin devrait se situer à Limoges, dans les locaux actuels de la Drass du Limousin et de la Ddass de la Haute-Vienne, précise-t-on.

vg/ab/APM polsan
VGMIT005 30/09/2009 12:21 ACTU

——————————

ARS: Chantal de Singly nommée à La Réunion

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - Chantal de Singly, directrice de l’Institut du management de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP), a été nommée mercredi directrice préfiguratrice de l’Agence régionale de santé (ARS) de La Réunion.

Les 26 directeurs généraux préfigurateurs d’ARS ont été nommés mercredi en conseil des ministres (cf dépêche APM SNMIT003).

Titulaire d’un diplôme d’études supérieures en sciences économiques, Chantal de Singly (60 ans) a commencé sa carrière dans l’unité d’enseignement et de recherche (UER) de sciences économiques de l’université de Nantes (1970-77) avant d’occuper le poste d’attachée d’administration territoriale chargée du développement économique de l’emploi et de la santé à la mairie d’Angers (1977-83).

Elle s’est ensuite tournée vers la formation en devenant chef de projet formation à l’Ecole nationale des cadres territoriaux (1983-86), puis adjointe au directeur des études et de la recherche à l’Ecole nationale de la santé publique (ENSP) (1986-89) et directrice des études et de la recherche à l’ENSP (1989-91).

Chantal de Singly a rejoint l’hôpital Laennec (Paris, AP-HP) en 1991, tout d’abord comme directrice des ressources humaines puis comme directrice (1994-99). A ce poste et dans le cadre de l’ouverture de l’hôpital européen Georges-Pompidou (HEGP), elle a été chargée par l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) d’une mission visant à trouver une affectation aux quelque 3.400 personnels non médicaux qui travaillaient dans les hôpitaux Boucicaut, Broussais et Laennec et dans le service d’orthopédie de l’hôpital Rothschild (1997-99).

Elle a ensuite dirigé deux autres hôpitaux parisiens de l’AP-HP: l’hôpital Armand-Trousseau (1999-2003), puis l’hôpital Saint-Antoine (2003-08).

Depuis septembre 2008, elle était à la tête du nouvel Institut de management de l’EHESP.

Chantal de Singly a par ailleurs été chargée début 2009 d’une mission sur la formation, le rôle et la valorisation des cadres hospitaliers, dont elle a remis le rapport à la ministre de la santé, Roselyne Bachelot, le vendredi 11 septembre (cf dépêche APM SNMIB002).

cb/ab/APM polsan
CBMIT004 30/09/2009 12:21 ACTU

——————————

ARS: Dominique Blais nommé en Corse

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - Dominique Blais, directeur de l’Agence régionale de l’hospitalisation (ARH) de Basse-Normandie, a été nommé mercredi directeur général préfigurateur de l’Agence régionale de santé (ARS) de Corse.

Les 26 directeurs généraux préfigurateurs d’ARS ont été nommés mercredi en conseil des ministres (cf dépêche APM SNMIT003).

Titulaire d’une maîtrise de droit public, ancien élève de l’Institut d’études politiques de Paris et de l’Ecole national d’administration (ENA), Dominique Blais (59 ans) a exercé plusieurs fonctions dans la préfectorale.

Après avoir été commissaire adjoint de la République de l’arrondissement de Wissembourg (Bas-Rhin, 1984-87) puis secrétaire général de la préfecture des Vosges (1987-89), il a été détaché comme directeur de cabinet du préfet d’Alsace et préfet du Bas-Rhin (1992-96).

Il a ensuite occupé les postes de sous-préfet de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire, 1996-97), sous-préfet de Thionville (Moselle, 1997-2002) puis secrétaire général de la préfecture de l’Isère (2002-06).

Dominique Blais est également passé dans plusieurs ministères: administrateur civil de deuxième classe affecté au ministère de la défense (1983-84) et chef du bureau des affaires budgétaires à la direction de la programmation, des affaires financières et immobilières au ministère de l’intérieur (1989-92).

Il a pris la tête de l’ARH de Basse-Normandie en octobre 2006.

Dominique Blais est par ailleurs administrateur de l’Association du corps préfectoral et des hauts fonctionnaires du ministère de l’intérieur (ACPHFMI) et, depuis juillet 2008, enquêteur au Comité d’enquête sur le coût et le rendement des services publics.

cb/eh/APM polsan
CBMIT005 30/09/2009 12:21 ACTU

——————————

ARS: Christian Ursulet nommé en Martinique

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - Le directeur des affaires sanitaires et sociales de Martinique, Christian Ursulet, a été nommé mercredi en conseil des ministres directeur général préfigurateur de l’Agence régionale de santé (ARS) de Martinique.

Les 26 directeurs généraux préfigurateurs d’ARS ont été nommés mercredi en conseil des ministres (cf dépêche APM SNMIT003).

Diplômé de l’Ecole nationale de la santé publique (ENSP, devenue EHESP), Christian Ursulet (57 ans) a été nommé en 1981 à la direction des affaires sanitaires et sociales (Ddass) du Pas-de-Calais où il est resté quelques mois avant de rejoindre en septembre 1981 la Ddass de Martinique dans laquelle il a travaillé jusqu’en 2001.

En 2001, il a été nommé directeur adjoint de la Direction de la santé et du développement social (DSDS) de Guyane, où il a notamment assuré l’intérim de direction pendant huit mois avec la gestion du dossier de transformation de la Ddass en DSDS.

En juillet 2004, il a été nommé directeur départemental des affaires sanitaires et sociale de la Haute-Loire jusqu’en octobre 2006 où il a pris la tête de la DSDS de Martinique.

Dans le champ syndical et social, il a été secrétaire général de la Centrale démocratique martiniquaise des travailleurs (1986-2000) et membre du Conseil économique et social de la région Martinique.

co/ab/APM polsan
COMIT005 30/09/2009 12:21 ACTU

——————————

ARS: Mireille Willaume nommée en Guadeloupe

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - La directrice régionale des affaires sanitaires et sociales (Drass) de Lorraine, Mireille Willaume, a été nommée directrice générale préfiguratrice de l’Agence régionale de santé (ARS) de Guadeloupe.

Les 26 directeurs généraux préfigurateurs d’ARS ont été nommés mercredi en conseil des ministres (cf dépêche APM SNMIT003).

Diplômée de l’Ecole nationale de la santé publique (ENSP, devenue EHESP), Mireille Willaume (57 ans), a occupé différents postes entre 1975 et 1990 au sein des directions départementales des affaires sanitaires et sociales (Ddass) de la Somme, du Maine-et-Loire et de la Marne.

Elle a été nommée directrice de la Ddass de la Meuse en 1990 puis de celle du Nord en 1992.

Mireille Willaume a été directrice régionale des affaires sanitaires et sociales (Drass) de Basse-Normandie (1996-99) et de la Drass du Nord-Pas-de-Calais (1999-2004).

Elle a été ensuite nommée directeur de projet à la Direction de la sécurité sociale (DSS), en charge notamment des plans nationaux de santé publique.

Sa nomination à la tête de la Drass de Lorraine était intervenue en novembre 2005.

co/ab/APM polsan
COMIP004 30/09/2009 12:21 ACTU

——————————

ARS: Philippe Damie reste en Guyane

PARIS, 30 septembre 2009 (APM) - Philippe Damie, directeur de l’Agence régionale de l’hospitalisation (ARH) de Guyane, a été nommé directeur général préfigurateur de l’Agence régionale de santé (ARS) de ce département.

Les 26 directeurs généraux préfigurateurs des Agences régionales de santé (ARS) ont été nommés mercredi en conseil des ministres (cf dépêche APM SNMIT003).

Licencié en droit, diplômé d’administration publique à l’Institut régional d’administration (IRA) de Lille, Philippe Damie (52 ans) a commencé sa carrière comme rédacteur au ministère des affaires sociales (1981-82) puis a suivi un parcours dans différentes directions régionales et départementales des affaires sanitaires et sociales (Drass et Ddass).

Après sa formation à l’IRA, il est devenu inspecteur des affaires sanitaires et sociales et a travaillé à la Drass de Lille où il était chargé de l’action sociale et de la gestion des professions sociales et paramédicales (janvier 1985-septembre 1987).

Il a ensuite travaillé à la Drass d’Ile-de-France, toujours comme inspecteur des affaires sanitaires et sociales, chargé du budget, des services logistiques et du suivi des questions de personnel (septembre 1987-avril 1991).

Il a ensuite rejoint la Ddass d’Eure-et-Loir en tant qu’adjoint du directeur puis chargé de l’intérim de la direction (mai 1991-juin 1992).

Il a été responsable du service “politique hospitalière et médico-sociale” à la Ddass des Yvelines (juin 1992-décembre 1995) avant de travailler au bureau du financement des hôpitaux à la Direction des hôpitaux (DH, devenue ensuite Dhos) (janvier 1996-novembre 1998).

Philippe Damie a dirigé la Ddass du Lot-et-Garonne pendant quatre ans et demi (décembre 1998-juin 2003).

Puis il a rejoint la Martinique en tant directeur de la santé et du développement social, avant de revenir en métropole, en septembre 2006, en tant que directeur de la Ddass des Hauts-de-Seine.

Il avait été nommé directeur de l’ARH de Guyane en février 2009 (cf dépêche APM SNMBD001).